Notre sélection de films qui vous feront pleurer

films qui font pleurer

Pour tous ceux qui ont déjà donné l’excuse «j’ai une poussière dans l’œil» à la fin d’une projection, sortez les mouchoirs (juste au cas où), cette sélection de films qui font pleurer pourrait bien atteindre votre petit cœur…

Cake

2015, de Daniel Barnz, avec Jennifer Aniston, Anna Kendricks et Adriana Barraza.

Depuis son accident, Claire Bennett va mal, tant sur le plan psychologique que physique. Agressive, cynique, aigrie, elle repousse ceux qui souhaitent lui venir en aide et s’enferme dans une profonde solitude avec une tendance à l’auto-destruction. Un jour, elle apprend le suicide de Nina, membre de son groupe de soutien. Ce tragique événement va changer le cours de sa vie.

Jennifer Aniston tient là son meilleur rôle, dans un film à la fois drôle et touchant.

The Normal Heart (HBO movie)

2014, de Ryan Murphy avec Marc Ruffalo, Julia Roberts et Matt Bomer

The Normal Heart est une adaptation de la pièce de théâtre éponyme à succès. Celle-ci dépeint l’expansion du SIDA dans les années 1980 aux Etats-Unis, à travers le combat d’un écrivain activiste. Il cherchera par tous les moyens à rompre les préjugés liés à la communauté gay et faire reconnaître ce virus, encore méconnu, comme un véritable fléau humanitaire.

Parfois, la télévision fait mieux que le cinéma. Ryan Murphy dirige d’une main de maître un film édifiant et bouleversant de justesse, avec une flopée d’excellents acteurs.

La Guerre est déclarée

2011, de Valérie Donzelli avec Valérie Donzelli,  Jérémie Elkaïm et Elina Löwensohn

Entre Juliette et Roméo, c’est le coup de foudre. Leur histoire d’amour est aussi belle que fulgurante. C’est ainsi qu’ils donnent naissance, dans le plus grand des bonheurs, à Adam. Malheureusement leur petit garçon tombe gravement malade. Commence alors le combat d’un père et d’une mère.

Un petit bijou récompensé à plusieurs reprises et en lice pour le César du meilleur film en 2012, vous serez subjugués par sa beauté, sa simplicité et sa puissance émotionnelle.

Incendies

2011, De Denis Villeneuve avec  Rémy Girard, Lubna Azabal, Mélissa Désormeaux-Poulin

Un mère décède. Pendant la lecture du testament, Jeanne et Denis Marwan, ses enfants, se voient remettre deux enveloppes. Ils découvrent alors l’héritage d’une vie, celle de Nawal Marwan et ils sont loin d’imaginer ce qui les attend.

Terriblement réaliste, vous ne sortirez pas indemnes de cette quête des origines bouleversante. Le New York Times l’a classé parmi les 10 meilleurs films de 2011 et vous allez très vite comprendre pourquoi. Mention spéciale à Lubna Azabal notre Belge nationale tout bonnement excellente.

 

Cinenews.be Où trouver une séance ?