Ces Belges qui ont changé de vie : Kirsten Bell

Kirsten Bell

Née en Belgique, Kirsten Bell vit depuis 6 ans en Asie (Macao et Hong Kong). Depuis 3 ans, elle est à la tête d’une boîte d’événementiel “What If” où elle dirige 10 personnes à Hong Kong et 4 à Shanghai. Elle prend l’avion comme elle respire, gère des événements pour des marques grandioses. Rencontre avec cette Belge qui un jour est partie vivre ailleurs et a changé de vie…

Kirsten BellKirsten habitait Bruxelles et travaillait déjà dans l’événementiel où elle était amenée à souvent se déplacer à l’étranger. Un jour on lui propose de travailler pour le lancement du spectacle de Franco Dragone à Macao “The House of Dancing Water”.  Elle accepte cette mission de plusieurs mois dans une ville dont elle ignore tout. Elle tombe amoureuse de l’Asie où là-bas tout semble possible et où rien ne ressemble à ici. Son contrat se termine, elle rentre à Bruxelles le cœur serré. Puis peu à peu envisage de tout quitter et de retourner là bas. “Je n’ai pas eu peur de tout quitter. Je l’ai envisagé comme un projet avec des étapes. La question n’était pas là mais plus dans qu’est-ce qui me retenait de ne pas le faire ?

Vite confrontée aux problèmes de visa de travail qui est difficile d’en obtenir un quand on est indépendante; elle accepte un travail dans l’événementiel pour une grosse boîte à Hong Kong. Elle y rencontre Jean-Marc Guignard qui deviendra son acolyte.  Un jour, il décide de créer leur boîte d’événementiel et d’apporter cette petite touche d’Europe qui manque si cruellement à l’Asie. Ils commenceront à deux. Aujourd’hui, ils sont 14. C’est un véritable succès ! “Chaque jour, je me dis que j’ai une chance inouïe que tout ce soit bien mis en place…même si on travaille d’arrache-pied (rire)

A la question “Pense-tu un jour revenir en Europe ?” Kirsten sourit “Non je ne pense pas… J’ai créé ma vie ici, l’Asie me correspond bien. J’ai réussi à y faire ma bulle…mais ce dont je suis certaine c’est qu’on ne sait jamais de quoi demain est fait. Tout est possible…et la terre est finalement petite.”

Plus d’infos ?

What If 

Kennedy Town, Hong Kong

Page Facebook