Le film de la semaine: Première année, un film quasi documentaire

Ce sont les BNP Paribas Fortis Film Day. Durant 4 jours, tous les films au cinéma sont à 5,5€, nous avons sélectionné le film français Première année qui était présenté lundi dernier.

 

Les études de médecine en France

Alors que chez nous, la première année d’études de médecine se précède d’un concours d’entrée, mis en place depuis 2017, qui vise à limiter le nombre d’étudiants aux quotas de numéros INAMI décidés par le gouvernement fédéral, en France, tous les étudiants, s’ils  le souhaitent, peuvent intégrer la faculté de médecine. Ce qui n’est pas sans provoquer de réelles surcharges dans les universités. La sélection s’opère donc sur cette première année, nommée «PACES» (Première Année Commune aux Études de Santé), particulièrement éprouvante, dont la finalité est un concours doté d’un «numerus closus». Les étudiants ayant le meilleur classement, peuvent choisir les études de santé qu’ils souhaitent. Le hic, c’est que les places dans chaque discipline sont limitées, cela veut donc dire que si un étudiant obtient un classement insuffisant, il risque de ne pas pouvoir intégrer la discipline de son choix, et ce même s’il a réussi l’épreuve finale. Une sélection parfois injuste et complexe, remise en question il y a quelques jours par le gouvernement français, qui souhaite mettre un terme à ce «numerus closus» d’ici 2020.

Le Synopsis

Alors qu’Antoine en est à sa troisième première année de médecine, Benjamin lui, vient d’obtenir son bac et intègre la fac. Tous deux semblent très différents, Antoine se consacre corps et âme à ses études, quitte à parfois s’oublier, Benjamin, lui, se laisse plutôt vivre et travaille lorsque cela est nécessaire, s’appuyant sur ses grandes facilités. Pourtant, afin de mettre toutes les chances de leur côté pour réussir leur PACES, ils vont réviser ensemble. Mais on le sait très bien, en médecine, les places sont chères et tous deux ont bien des raisons de réussir dans cet environnement ultra compétitif. Reste à savoir si ce sont les bonnes.

Résultat de recherche d'images pour "première année affiche"

Notre avis

★★★★

C’est avec une grande précision que Thomas Lilti, lui-même médecin généraliste, signe un nouveau film sur la médecine. Vous allez dire qu’en même temps, il sait de quoi il parle. Certes, mais cela n’en fait pas moins un très bon réalisateur et il le prouve une nouvelle fois avec Première année.

Cette précision donne à ce long-métrage une vraie dimension documentaire, dont le réalisme est sans aucun doute porté par un duo d’acteurs excellentissime. Vincent Lacoste est bien loin de son rôle hasardeux des beaux gosses et continue de déployer tout son talent, mais la véritable révélation c’est bien William Lebghil, à la fois attendrissant et profondément juste.

Même si Première année est avant tout le reflet d’un système français, vous y trouverez tout de même un intérêt particulier, notamment de par les valeurs qu’il porte et parce qu’il met en avant le courage de ces étudiants d’élite, dans la course à l’un des plus beaux métiers du monde. 

Une vraie bouffée d’air frais, qui devrait pourtant réchauffer vos cœurs en ce tout début d’automne.

 

Cinenews.be Où trouver une séance ?

✩ : très mauvais

★ : mauvais

★★ : moyen

★★★: bon

★★★★: très bon

★★★★★: excellent