Tableau d’une exécution : la pièce coup de cœur

tableau d'une exécution

Une scénographie magnifique, une mise en scène intelligente, des acteurs grandioses, un texte fort pour une histoire qui l’est tout autant. « Tableau d’une exécution » est probablement la pièce à ne pas manquer.

Elle se joue au Théâtre du Poche jusqu’au 27 mai.

 

L’histoire :

« Je me méfie de la beauté, c’est une invention et un mensonge. » Galactia

Venise 1571. Les Vénitiens catholiques ont vaincu les Turcs musulmans lors de la bataille de Lépante. Le Doge commande une toile monumentale pour la représenter. Pour réaliser cette fresque à la gloire de la République, il s’adresse à la célèbre peintre Galactia qui accepte la commande mais s’éloigne très vite de l’éloge de la guerre pour restituer, au contraire, l’intolérable vérité. Elle entend en effet peindre les lambeaux de chair et trouver un nouveau rouge, fidèle à tout ce sang versé.  S’engage alors lutte implacable entre cette femme intransigeante et libre, et son mécène, l’Etat.

Notre avis :

Galatica (interprétée par la très talentueuse Véronique Dumont) fait partie de ces femmes fortes et indépendantes au franc parler que peu de chose effraie. Elle vit comme elle l’entend avec ses propres règles. Elle a cette soif de justesse, se bat pour la vérité et refuse de se plier aux règles en peignant un idéal, un mensonge même si c’est l’Etat qui le souhaite…au risque d’en payer les conséquences.

L’histoire se passe peut-être à Venise au 16ème mais il y a encore des femmes qui sont jugées pour ce style de vie de nos jours. L’éternel combat de celles qui n’ont pas une vie rangée. L’histoire n’est en somme pas écrite par des hommes pour des hommes ?

Un des nombreux intérêts de « Tableau d’une exécution », c’est également le traitement du rapport entre le réel et son appréhension au travers de l’image. Dans une société où plus de la moitié des gens passent leurs journées derrière un écran et se font une représentation du réel au travers de ses images. Il est essentiel de finalement se souvenir que ces images n’ont pas d’odeur, de toucher, de vibration. Nous croyons savoir ce qui s’est passé mais en réalité nous n’en avons pas la moindre idée.

Distribution:

Tableau d'une exécutionMise en scène : Emmanuel Dekoninck, assisté de Alexandre Drouet

Avec : Véronique Dumont, Philippe Résimont, Bruno Mullenaerts, Emilie Guillaume, Laurent Bonnet, Denis Carpentier, Gaël Soudron et Julie Dacquin | Scénographie : Renata GorkaI Lumières : Xavier Lauwers

Plus d’infos ? ici

Théâtre de Poche
1a Chemin du Gymnase 1000 Bruxelles (Bois de la Cambre)
Réservation : +32 2 649.17.27 – reservation@poche.be