Le film du mercredi: Annabelle 2, le succès horrifique peu mérité de cet été

Annabelle_2

Annabelle 2 est le second volet du Spin-off de la saga Conjuring. Aux commandes, David F. Standberg. Un réalisateur suédois, spécialisé dans le genre depuis son premier film “Dans le noir“, dont le second opus est déjà en marche. Sorti le 9 août dernier, le long métrage a déjà rapporté près de 300 millions de dollars de recettes dans le monde pour un budget de 15 millions de dollars.

Le synopsis :

Annabelle 2 : la création n’est pas une suite de Annabelle mais un prequel. La poupée, que la franchise essaie d’élever au rang de la célèbre Chucky, reprend du service.

Les amateurs l’ont découvert dans le premier opus de Conjuring, dans une intrigue annexe, terrifiant deux jeunes infirmières en colocation ainsi que dans un premier film, alors qu’elle s’en prenait à une innocente famille.

Pour le cru 2017, l’intrigue prend rapidement ses marques douze ans après la mort tragique d’une petite fille, dont les parents décident de recueillir les jeunes pensionnaires d’un orphelinat. Le père, fabriquant de poupées est devenu l’ombre de lui-même et la mère ne quitte plus son lit. Dans leur grande demeure, une seule règle, ne jamais entrer dans la chambre de leur fille. Évidemment une des orphelines ne va pas s’y tenir et y découvrir une étrange poupée.

Annabelle_2

Notre avis :

Le spin-off produit par James Wan assoit son statut de vache à lait, et reste très paresseux. On est tantôt agréablement surpris par des effets minimalistes et élégants, tantôt agacé par des jump scares totalement prévisibles. À noter que la bande-son nuit gravement à l’ensemble, tant elle est grandiloquente, mais elle a au moins le mérite de nous maintenir éveillés.

Annabelle 2 surpasse le premier opus d’une incroyable médiocrité, et en même temps ce n’est pas très difficile. Mais reste (très) loin derrière Conjuring et Conjuring 2. Côté interprètes, Lulu Wilson et Tatiana Bateman se détachent des autres acteurs insipides, mais peu aidés par leurs personnages à la profondeur psychologique proche de zéro. Un film d’horreur trop peu abouti pour avoir le mérite de rester dans les annales, à réserver aux amateurs du genre.

Cinenews.be <http://cinenews.be/> Où trouver une séance ?

 

✩ : mauvais

★ : moyen

★★ : bon

★★★: excellent