Hooverphonic:
« Les contrastes sont importants dans la vie! »

C’est juste avant leur concert au BSF, dans une loge surchauffée que nous avons rencontré le célèbre groupe belge de Trip hop, Hooverphonic. Le groupe est de retour avec un nouvel album, « Looking for stars », et une nouvelle chanteuse : Luka Cruysberghs, lauréate de The Voice van Vlaanderen 2017 dont le coach n’était autre que Alex Callier (bassiste du groupe). Si Luka Cruysberghs n’a que 17 ans, elle surprend sur scène par son professionnalisme et la justesse de ses interprétations. 

Il y a un morceau sur votre dernier album « Looking for stars » qui s’appelle « Romantic », mais qui n’est pas vraiment une chanson romantique…

HooverphonicAlex Callier : Sur tous nos albums, il y a des chansons qu’il ne faut pas prendre au premier degré. On constate que dans notre société, il y a énormément de pression pour tendre vers un idéal. Nous devons être romantiques, nous devons rester calmes … nous devons être parfaits, en somme. Mais la réalité est toute différente. C’est une des raisons pour lesquelles il y a des morceaux de ce style-là sur nos albums. Le titre « Romantic » veut tout simplement dire : « Je ne suis pas romantique, mais laissez-moi comme je suis ». Comme nous aimons les contrastes, la chanson est douce et ressemble justement à une chanson romantique or nos paroles veulent dire le contraire. Les contrastes sont importants dans la vie. Ils renforcent les idées. Il y a beaucoup de titres qui sont comme ça, sur cet album. Luka chante également « Horrible person » à 17 ans alors que c’est tout l’opposé (rire) ! 

 

En parlant de Luka Cruysberghs, vous l’avez rencontrée lors de The Voice Vlaanderen, vous étiez son coach. Ce fut un coup de foudre musical ? 

HooverphonicAlex Callier : Pas du tout ! J’avais un coup de foudre avec sa voix, ça, c’est certain. Je voyais également qu’elle était très talentueuse. Après il y a une différence entre une très bonne chanteuse et une chanteuse qui s’intègre dans le groupe. Par exemple : Beyoncé est une chanteuse talentueuse. Beyoncé avec Hooverphonic, ça ne va tout simplement pas. Nous avons besoin d’une chanteuse avec quelque chose dans sa voix de rétro futuriste. Nous avons besoin de contrastes et qu’elle ait beaucoup de technique sans que rien ne laisse transparaitre lorsqu’elle chante…Elle doit avoir un son un peu naïf et en même temps être une diva…. C’est très difficile de trouver quelqu’un qui puisse rassembler tout ça ! Quand on a fait les tests, j’avais mis « Romantic » dans la liste, mais également des titres plus anciens, car il faut également pouvoir les interpréter avec justesse. Et elle les a interprétés à la perfection…mais ce ne fut pas un coup de foudre… ça a pris trois mois avant de se décider… C’était une décision très importante, ce n’est pas quelque chose que vous décidez en une nuit ! Luka était finalement une surprise… C’est ça qui est intéressant dans notre vie…les surprises qui se mettent sur votre chemin ! 

Comment arrivez-vous à surprendre encore tout en restant dans votre style et sans que les albums deviennent répétitifs ?

HooverphonicAlex Callier : C’est une très bonne question ! Je pense que nous devons rester ouverts et proches de ce que nous sommes tout en continuant à évoluer…. mais sans aller trop vite. Je pense que nous sommes comme ça naturellement… Si nous refaisions la même chose à chaque album, je reste persuadé que ça nous ennu