Thierry Janssen en questions

Thierry Janssen

Auteur, acteur et metteur en scène, Thierry Janssen est une figure importante de notre scène théâtrale belge. Il sera à l’affiche au Théâtre du Parc pour “Le tour du monde en 80 jours” dont il a également fait l’adaptation; on a pu le voir dans la série “La Trêve”. Auteur également de “Folles funérailles” et “Le jour où je me suis rencontré.”  Chaque année, il enchaîne les projets avec succès. Diplômé de l’IAD, ce “conteur d’histoires” comme il aime se définir a bien voulu accepter de se soumettre à notre questionnaire.

Bruxelles…

Votre quartier préféré : Le Centre (Bourse-Sainte Catherine-Halles St Gery)

Le lieu où vous ressourcer: Les Etangs d’Ixelles et l’Abbaye de la Cambre

Votre bar et restaurant préféré : « Le Cirio » et « Rêve d’Asie ».

Votre activité du dimanche: Me promener au Parc Josaphat, le parc de mon enfance.

Le / la Bruxellois(e) que vous aimeriez voir interviewé ici: Audrey Hepburn. (Née à Ixelles en 1929)

 

… et vous:

Thierry JanssenVotre occupation préférée: Lire et me balader.

Un objet que vous ne quittez jamais: Mon sac à dos dans lequel il y a des livres, des magazines et mon mâla (chapelet bouddhiste).

Un lieu de vacances: La Corse.

Un auteur de prédilection: Shakespeare et Neil Gaiman.

Une saison qui vous parle: L’automne et le printemps car ce sont les deux saisons de mutations, de changements.

La chanson qui vous met en joie: « Can’t stop » (Red Hot Chilli Peppers) et « Killing in the name on » (Rage against the Machine)

Votre pièce de la maison favorite: Ma chambre.

Une capitale autre que Bruxelles : Londres.

 

Et pour terminer le questionnaire de Pivot :

Thierry JanssenVotre mot préféré ? Papa.

Le mot que vous détestez ? Mongol.

Votre drogue favorite ? La tendresse.

Le son, le bruit que vous aimez ? Le rire de mes deux enfants, Loïc et Eledwen.

Le son, le bruit que vous détestez ? « L’été indien » de Joe Dassin.

Votre juron, gros mot ou blasphème favori ? Bordel de cul à roulettes!

Un homme ou une femme pour illustrer un nouveau billet de banque ? Gandhi.

(On raconte une histoire dans laquelle un ennemi de Gandhi lui posa la question : « Vous trouvez deux sacs. L’un contient beaucoup d’argent, l’autre beaucoup de sagesse. Lequel prenez-vous? » Gandhi répondit sans hésiter : « l’argent! » L’autre, surpris, lui rétorqua fièrement : « Moi, à votre place, j’aurais pris la sagesse. » Et Gandhi lui répondit : « Chacun prend ce qu’il n’a pas! »)

Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ? Huissier.

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ? Un chêne au coeur de la forêt de Brocéliande en Bretagne.

Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ? Si Dieu existe, j’espère qu’il a une bonne excuse.