Le film de la semaine : «Bird Box» à regarder avec les yeux bandés?

L’année reprend sur les chapeaux de roue sur Netflix, mais elle s’est surtout achevée une nouvelle fois sur un succès avec le nouveau film original Bird Box, une adaptation du roman éponyme de Josh Malerman (2014). Sorti le 21 décembre dernier, il défraye désormais la chronique avec le «Bird Box Challenge», un défi inventé par les fans et qui consiste à faire des tâches de la vie courante les yeux bandés. Pas très malin, nous direz-vous! En attendant, voici ce qu’on a pensé de ce nouveau long métrage.

Synopsis :

Dans un futur proche, le monde est la proie d’une force maléfique, qui décime la population. Une chose est sûre, quiconque la voit, décède. Le fléau est tel que les survivants doivent se barricader sans aucune connaissance de ce qui se trame dans le monde extérieur. Malorie, qui a entendu l’existence d’un refuge, prend la fuite avec ses deux enfants, mais le défi est de taille, elle doit traverser une rivière les yeux bandés, pour ne pas périr à son tour. 

Notre avis :

★★

La première chose qui ressort de ce film est son invraisemblance de bout en bout. Une fois cette notion en tête, vous pourrez commencer peut-être à être divertis par cette errance apocalyptique peu originale et loin d’être novatrice, dont la force réside en un concept fort, mais trop bancal. 

Ce qui est une nouvelle fois frappant dans cette production made in Netflix, c’est le manque de charisme des acteurs et surtout des seconds rôles, bâclés et peu attachants. Après Annihilaion ou  Bright, on retrouve  la stratégie marketing de «l’acteur star». On notera tout de même la présence de Sarah Paulson et de John Malkovich, relégués à des rôles sans aucune intensité… Le problème ici, c’est que Sandra Bullock n’était peut-être pas le meilleur choix. 

Puisqu’on parle d’aventure, c’est bien ce qu’il manque à Bird Box, dont la période de confinement, sans grand intérêt, prend trop de place et laisse un goût de trop peu quant à la confrontation des personnages principaux au monde extérieur. 

Qu’on se le dise, Netflix a fait bien pire, on espère qu’en 2019 la qualité de ses films atteindra un tant soit peu celle de ses séries.

 

 [SPOILER ALERT ] Pour ceux qui auraient vu le film, sachez que le visage des créatures a enfin été dévoilé, les scènes on été coupées au montage. 

https://www.instagram.com/p/BsOZPt-g9SJ/?utm_source=ig_embed

✩ : très mauvais

★ : mauvais

★★ : moyen

★★★: bon

★★★★: très bon

★★★★★: excellent